Slider

Maladie de Crohn, non merci ! 

Il y a 20 ans déjà, c’était pour moi le début d’une expérience de vie absolument surréelle. La maladie de Crohn est une maladie auto-immune qui fait beaucoup de dégâts sur son passage. La souffrance physique et émotionnelle qui en découle est très souvent insupportable. C’est dans cette réalité que je me suis retrouvée avant même d’avoir le temps de cligner les yeux. Curieusement, avec le temps, mon corps sembla oublier que ces douleurs étaient inhumaines et qu’elles n’auraient jamais dû exister dès le départ. J’ai eu l’impression de combattre à la guerre : je me battais pour ma propre survie à travers les opérations qui ont éliminé tout mon gros intestin. Cette étape de vie a duré plus de 9 ans.

J’ai longtemps pensé que je ne sortirais jamais de cette impasse, que je devrais souffrir pour le reste de ma vie, tellement l’ensemble de mon corps était détruit. Mais j’avais tort. Un jour, cette souffrance eut une fin. Mon rétablissement a débuté au moment même où tout mon être avait décidé que c’était terminé ! J’ai eu une prise de conscience : je devais sérieusement faire des changements de style de vie si je voulais poursuivre ma route et voir ma fille de 4 ans, à l’époque, grandir encore longtemps.

Je savais que c’était un point de non-retour et qu’à partir de ce moment je ne reviendrais plus jamais en arrière. J’avais décidé de laisser aller toutes les émotions qui menaient à mon autodestruction. J’ai aussi ouvert la porte à une nouvelle éducation alimentaire qui allait nourrir tout mon corps adéquatement afin qu’il puisse reprendre ses fonctions normales.

Je suis heureuse d’affirmer aujourd’hui que mes changements de style de vie ont un effet extrêmement positif sur ma santé globale. Pour rien au monde je ne délaisserai cette nouvelle conscience et connaissance du corps humain qui me permet aujourd’hui de faire de meilleurs choix.

On oublie parfois que l’on est un tout, que le corps et le cerveau fonctionnent ensemble. Je choisis de donner à tous les deux la meilleure nutrition possible afin qu’ils me rendent la pareille et me permettent de vivre une vie d’abondance !

Je crois sincèrement maintenant que la souffrance dans la vie est optionnelle et que je peux maintenant choisir de vivre librement dans mon corps comme dans mon esprit !

Je suis maintenant libre de vivre !

 

Qu’est-ce que la maladie de Crohn ?

La maladie de Crohn (MC) porte le nom du médecin qui en a fait le premier la description en 1932. (N’en étant toutefois pas lui-même atteint, on l’appelle aussi entérite régionale.)

La maladie de Crohn peut s’attaquer à toutes les parties du tube digestif (tractus gastro-intestinal), de la bouche à l’anus mais elle touche principalement la dernière partie de l’intestin grêle et la partie supérieure du côlon. Des bandes de tissus enflammés sont entrecoupées de régions saines. L’inflammation peut traverser toutes les couches de tissu atteint.

La maladie de Crohn peut aussi toucher le mésentère, ce réseau de tissus ou cette membrane contenant des ganglions lymphatiques et des vaisseaux qui unit l’intestin grêle à la paroi abdominale.

 

 Quels sont les symptômes ?

Étant donné que la maladie de Crohn peut affecter n’importe quelle partie du tube digestif, les symptômes varient. En général toutefois, on parle de douleurs abdominales, de crampes, de diarrhées, de nausées, de vomissements et, comme il faut s’y attendre, de perte de poids et d’une baisse d’énergie.

La maladie de Crohn est une maladie chronique qui dure tout au long de la vie. Les personnes aux prises avec cette maladie traversent des périodes de poussées sévères au cours desquelles les symptômes sont actifs, entrecoupées de périodes de rémission. Les risques de rechute dans la même année sont de l’ordre de 30 %.

 

Source : http://www.crohnetcolite.ca

 Marie-Claude

creatricedeliberte.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *